Personnages secondaires du tome 3

Dans la vie de Nadine à Montréal : 

Henri :  Guide de montagne dans les Pyrénées qui sauvent la vie des six trekkeurs.  Alors qu’un banc de brume les enveloppent complètement, Henri réussit à leur faire franchir une zone dangereuse et les amener à l’auberge. 

Jean-Pierre: Ancien patron de Nadine alors qu'elle travaillait à l'Agence Écho Personne, dans l'ouest de l'île de Montréal. L'homme mysogine et narcissique revient antée les pensées de Nadine alors que toutes sortes de projets prennent forme dans sa tête hyperactive.

Madeleine :  Madeleine est la mère de Claire, la femme qu’épouse Éric, le frère de Nadine, en mai 1980. Madeleine habite à Lausanne. Irène, la mère de Nadine et d’Éric devient une bonne amie, même si l’océan Atlantique les séparent. 

Marc, Mathieu et Yves : Trois gardes du parc de la Gaspésie, que les marcheurs rencontrent lors de leur randonnée autour du mont Albert, en 1980.

Tom: Un homme de 70 ans que la bande a rencontré lors de leur randonnée au ont Jacques Cartier en 1982. Il leur a enseigné comment grimpé une montagne sans se fatigué.

Yvette : Aubergiste de Lausanne, elle a l’âge d’être la grand-mère des trekkeurs. Elle restera une amie de la famille et elle leur fournit plusieurs informations sur les Pyrénées. 

Dans la vie de Nadine au Pays de la Terre perdue : 

Jack : Au cours de l'hiver, Allie tente d'intégrer une harde de chevaux à la peau foncée qui habite une petite clairière au sud de la rivière aux brochets. Jack est l'étalon et chef du groupe.

Blondie. Une jument que Nadine a retrouvée dans la petite forêt au sud du pont de la rivière aux brochets. Son poulain avait été tué par un lynx. Nadine l’a amené à la harde. Elle passera une partie de l’hiver en périphérie de harde et Jack acceptera son intégration au printemps. 


                                                                                                                 Dernière mise à jour : 23 janvier 2014

© Suzie Pelletier 2012